Du travail « invisible » insuffisament reconnu

Temps de travail

Les 108 heures, ça déborde !

Tentative de liste, non exhaustive, des tâches effectuées par les enseignants en dehors de la présence des élèves. Cela comprend bien évidemment la préparation de la classe dans toutes ses dimensions, les corrections des travaux d’élèves, la recherche documentaire, la conception de supports pédagogiques... Tout ce temps est estimé par une étude du ministère à 13 heures hebdomadaires.

Un temps auquel il faut ajouter un travail « invisible » conséquent correspondant aux rencontres avec les parents, au travail en équipe, à l’appropriation des nouveaux programmes, la lecture des circulaires, des projets, des rapports, la préparation et l’accompagnement des sorties, l’élaboration du projet de classe et du projet d'école, les classes découvertes et autres classes transplantées, le suivi des apprentissages et les bilans des élèves, la gestion du site de l'école et du matériel informatique, la coopérative scolaire, les commandes de fournitures, le lien avec les collègues quand on partage la classe et avec le Rased, les différentes équipes éducatives et de suivi, le temps d’accueil des élèves, la restitution des élèves aux familles, le lien avec les AVS, les ATSEM, les agents de service…, la préparation et l’organisation des manifestations organisées à l’école, les réunions avec les partenaires locaux ...

Les autres articles de la rubrique



En quelques clics, dites-nous si vous avez arrêté les APC ou non, en vous connectant à votre espace personnel. C'est le même que celui que vous utilisez pour remplir votre fiche de contrôle mouvement, promotions...